lundi, juin 19, 2006

Le mystère des voix électroniques

J'ai déjà abordé le sujet de la paréidolie : nous avons tendance à discerner des formes compréhensibles parmi des taches ou toutes sortes de stimuli hasardeux et c'est sur ce principe que fonctionne le test de Rorschach. L'esprit tend à trouver un sens à ce qui n'en a pas et reconnaît des motifs récurrents dans des distributions aléatoires. De ceci, je tiens à signaler un exemple supplémentaire : il porte sur le son et notre capacité à l'organiser en un discours intelligible.

Emmanuel Indrizzi a publié une expérience fort intéressante. Elle consiste à créer des échantillons sonores particuliers en modifiant un bruit blanc (1) de synthèse. En éliminant par des filtres de réduction de bruit les fréquences indésirables de sorte à mettre en valeur celles qui correspondent à la voix humaine, il obtient des échantillons qui font plus ou moins penser à de la parole. Il faut noter que le cerveau humain a la possibilité de mettre en oeuvre naturellement de tels filtres comme le montrent deux articles de psychoacoustique sur Deepsound Blog ( Bruit rose et psychoacoustique ; Psychoacoustique et 3D ).

Voilà trois résultats obtenus par ce processus :
Echantillon n°1.
Echantillon n°2.
Echantillon n°3.

Je souhaiterais me livrer à une petite expérimentation. Entendez vous des phrases intelligibles dans ces trois échantillons ? Si oui, quelles sont-elles ? Surtout, avant d'écouter ces échantillons et de répondre, ne lisez pas les indications sur le site d'Emmanuel Indrizzi ou dans les réponses précédentes.

(1) Un bruit blanc est un son produit aléatoirement. A l'oreille, c'est un grésillement. Voici un exemple de bruit blanc.

13 commentaires:

David a dit…

Moi j'entends sur le 1er :
"L'aligot-saucisse, y'a que ça de vrai", mais je peux me tromper :|

Dado a dit…

Ceci est une expérience sérieuse, Monsieur ! Et d'ailleurs, il y aura la suite avec des rebondissements imprévus lorsque 2 ou 3 personnes auront répondu.

En bref, si je comprends bien, ça veut dire que tu n'a rien entendu d'intelligible dans aucun des trois échantillons?

flo a dit…

Pour moi c'est clair, je n'entends rien d'intelligible. Par contre j'entends des syllabes, par exemple dans le 2è, quelque chose qui pourrait ressembler à yaouiehoyeho... Mais même en l'écoutant plusieurs fois je ne peux pas en faire des mots français, ou anglais, ou d'une langue que je connais. Cela dit, je veux bien admettre que ça soit une conversation extra-terrestre.

Anonyme a dit…

1/ C'est ici que je travaille ...........

2/..........................terminé......

3/ Oui je lui ai dit.....................

Voilà :)

serge a dit…

Zut !!!

L'anonyme c'est moi:)

kiki a dit…

On dirait une bande passée à l'envers...

Dado a dit…

Non non, ce n'est pas une bande passée à l'envers. C'est un filtrage de bruit aléatoire. Je suppose que ça veut dire que tu entends bien quelque chose que tu interprètes comme une voix, mais que tu ne comprends pas un traitre mot de ce qui est dit?

En bref, mis à part Serge qui a pu donner un sens à quelques bribes - et peut-être David, dont je ne sais toujours pas s'il blaguait ou pas (mais il s'agit peut-être d'un splendide effet Rorschach car, habitant l'Aveyron, c'est un grand fanatique devant l'Eternel d'aligot-saucisse), je retiens que pour tout le monde, y compris moi, à la première écoute, c'est du charabia.

Je remercie les personnes qui ont bien voulu participer à cette première expérience et je prépare l'article qui concerne la seconde.

Jul' a dit…

Moi non plus même en les repassant 15 fois, rien de net sur les deux premières. Sur la troisième vers la fin :" j'ai envie de...", c'est tout.

Dado a dit…

Merci de ta participation. Je tenais à vérifier qu'on n'entendrait rien de clair. Maintenant, phase 2. :)

David a dit…

Blague à part, j'ai rien entendu d'intelligible :)

Julia a dit…

Je n'ai rien écouté (pas encore) mais je connais ce processus pour l'avoir constaté dans mon esprit : un chuintement, un sifflement, et le mental fabrique une pensée-mot dont le son évoque un chuintement, un sifflement. Et que dire des bribes de mots entendues autour de soi insconsciemment ? Voire des musiques à peine ou pas du tout perçues sur le moment et qui ensuite nous trottent dans la tête pendant des heures... Bon, je vais aller écouter.

julia a dit…

Désolée, ma machine refuse de lire. Pas le bon logiciel, je suppose.

Dado a dit…

Zut. :( Dommage... Merci en tous cas d'avoir essayé. ;)