mercredi, avril 05, 2006

Pouletosaurus Rex

On trouve à la page 924 de la vieille Encyclopedia Britannica, la 9ème édition publiée entre 1875 et 1889 que m'a léguée ma grand'mère, jouxtant l'article Dinosaur, cette gravure bien étrange. La facture en est curieuse - on ne sait trop si c'est une lithographie ou une pointe sèche ; la qualité du dessin est excessivement mauvaise, chose très extraordinaire pour un ouvrage d'une telle rigueur ; quant au contenu... ma foi, je vous laisse juger par vous-mêmes !

J'y devine un animal singulier, mi-oiseau mi-reptile, dans un paysage vaguement désertique où dépérissent quelques touffes de plantes écrasées par un ciel plombé et lourd. Qu'est-ce que cela peut représenter ? La légende sertie au bas de l'illustration est explicite : il s'agit du Pouletosaure - Pouletosaurus Rex ! J'ai cherché dans l'article adjacent des références sur cet animal aussi préhistorique que surprenant mais à ma grande déception aucune ligne ne lui était consacrée. Animal surprenant, dis-je, car il porte évidemment des plumes, ce qui à ma connaissance n'était pas imaginé à cette époque. Plus étonnant encore à mon avis, la racine française dans la dénomination latine. On aurait pu supposer que la monstrueuse créature fut baptisée gallinosaurus ou, à l'extrême rigueur, chickenosaurus puisque l'Encyclopedia Britannica est bien sûr un ouvrage anglais. J'en déduis avec fierté que le découvreur de cet animal était l'un de nos sagaces compatriotes.

Devant cette confirmation inespérée, je ne peux que m'ébahir. Ah ! Illustre épistémologue, grand Gaston Bachelard, est-elle de toi cette sentence immense qui me vient à l'esprit : « Une fois admis comme critère de la scientificité l'accord des scientifiques entre eux, on ne trouve que très peu d'exemples où ils se contredisent» ? Oui, pétri d'admiration par la portée de ta vision prophétique, car je m'aperçois que la découverte du dinosaure à plumes, consacrant le labeur d'un obscur savant du vieux siècle sur les os du Pouletosaurus, révèle l'évidence du consensus scientifique universel qui, tel l'éclat du phare perpétué de nuit en nuit à travers les brumes de l'ignorance - où en étais-je ? oui, tout cela, une fois de plus, te donne entièrement raison !

2 commentaires:

kikipoulette a dit…

Gagné, Dado, rire...

David a dit…

bahahahahah !!
Comme quoi on n'a rien inventé avec Magic Stone ...