vendredi, septembre 08, 2006

Château Dado : le cru 2006

Pour fêter l'anniversaire de Songes de la Raison, je vous présente une sélection des articles qui m'ont paru les plus intéressants, non seulement par leur contenu mais également par leur facture. Le choix n'a pas été si facile. Après un premier tri, il restait encore soixante articles soit un tiers du blog, ce qui m'a agréablement surpris. Je n'ai pas pour habitude de me satisfaire aisément, c'est plutôt le contraire qui a tendance à se passer.

Voici donc vingt-trois de mes articles entre Septembre 2005 et Septembre 2006, classés sous des rubriques assez grossières :

Un peu d'histoire :

Petit déjeuner avec vue
Naissance d'une civilisation

Poésie et pathos larmoyant :

Jardins lointains
La vue des jardins Boboli

Critique cinématographique :

Kiki la petite sorcière
Fleurs brisées

Humour et dérision :

Llanfairpwll
La journée de la santé mentale
L'ethnographie, discipline maudite
Pouletosaurus Rex

Perplexités sur la conscience, l'univers et autres :

Le malin génie
Le saut périlleux de la science
Cogito ergo sum
L'ambiguïté des sentiments
Les aventures de Mickey Mouse dans la huitième dimension
La raison à l'état sauvage
Entretien avec un automate

Le choix des lecteurs :

Muses en quête d'auteur
Les nudités invisibles
La fin du monde est proche
Faux sceptiques
La forêt obscure
Personnalités artificielles

Dans l'ensemble, j'ai privilégié les articles contenant de l'anecdote ou du sentiment sur les réflexions crues et sèches. Ainsi la plupart des articles pourtant intéressants, mais trop nombreux pour être tous listés ici, sur la conscience, la croyance, le rêve et la construction de la réalité, n'apparaissent pas dans cette sélection. Il est un peu regrettable que la plateforme Blogger n'offre pas la possibilité de créer des catégories, ce qui aurait permis de les retrouver plus simplement.

4 commentaires:

lecrivaillonnne a dit…

Eh ben moi, j'ai tout (re)lu. C'est bien ce que tu dis...

Dado a dit…

Euh... Tout, tout? C'est courageux. Personnellement, j'ai du tout relire pour composer cette sélection et je trouve que les trois premiers mois sont largement meilleurs que le reste.

lécrivaillonnne a dit…

Non, pas tout, tout ! J'ai relu ta sélection !Tu trouves que les premiers sont les meilleurs... Meilleurs dans quel sens ? Fond ? Forme ?

flopinette a dit…

Serait-ce la confession que ta réflexion n'évolue pas, de ton propre point de vue ? En effet, l'impression d'évoluer se traduit par le fait qu'on donne toujours la préférence à ce qui a été fait en dernier et qu'on a honte du reste.